15 personnes ont été tuées lors d'une attaque menée par des militants islamistes contre un hôtel de Mogadiscio.

Un ministre somalien dans les victimes de l'attaque contre un hôtel

Un ministre somalien fait partie des 15 personnes tuées lors d'une attaque menée par des militants islamistes contre un hôtel de Mogadiscio, ont indiqué les autorités, dimanche.
Quatre assaillants ont également perdu la vie au cours de l'attentat, qui a été revendiqué par les Shebab, des rebelles somaliens affiliés à Al-Qaeda.
Le ministre d'État du cabinet du premier ministre de la Somalie, Buri Hamza, est au nombre des victimes de l'attaque de samedi, a annoncé le capitaine de police Mohamed Hussein.
M. Hamza est décédé lorsque sa chambre s'est effondrée à la suite de l'explosion d'une voiture piégée utilisée par les combattants pour se frayer un chemin à l'intérieur de l'hôtel Nasa-Hablod.
Au moins 34 personnes ont aussi été blessées, selon la police et des sources médicales.
Il s'agit du deuxième assaut contre un hôtel à se produire depuis le début du ramadan il y a près d'un mois. Les Shebab ont affirmé être à l'origine de ces deux attaques.