Dion Nissenbaum, 49 ans, est correspondant à Istanbul du Wall Street Journal.

Un journaliste américain libéré après avoir été détenu près de 3 jours

Le quotidien américain Wall Street Journal a indiqué que l'un de ses journalistes qui était détenu en Turquie a été autorisé par les autorités locales à quitter le pays.
Le rédacteur en chef du journal, Gerard Baker, a indiqué par voie de communiqué que son journaliste, Dion Nissenbaum, a été gardé en détention pendant près de trois jours.
Ce dernier n'était pas autorisé à communiquer ni avec sa famille, ni avec ses patrons, ni avec un avocat, précise-t-on dans le communiqué.
La détention de M. Nissenbaum était probablement liée à l'interdiction de faire des reportages portant sur des vidéos diffusés par Daech (le groupe État islamique), a suggéré un porte-parole du Wall Street Journal. Ce dernier n'a toutefois pas voulu fournir davantage de détails.
Un haut responsable des autorités turques avait récemment prévenu les journalistes de ne pas partager un enregistrement vidéo dans lequel on peut apparemment voir deux soldats turcs brûler vifs. Le consulat général de la Turquie à New York n'a pas fait suite à la demande d'entrevue de l'Associated Press.
Un porte-parole du département d'État américain a indiqué que les autorités étaient bien au fait de la situation concernant M. Nissenbaum, mais qu'il n'était pas autorisé à discuter de cette question.
Le journaliste libéré a affirmé qu'il avait été bien traité au cours de sa détention.