Tahmid Hasib Khan is shown in this undated family handout photo. A student from the University of Toronto who was being held in relation to terrorist attacks in Bangladesh has reportedly been freed on bail. THE CANADIAN PRESS/HO *MANDATORY CREDIT*

Un étudiant de l'Université de Toronto libéré des prisons bangladaises

Un étudiant de l'Université de Toronto détenu relativement à l'attaque terroriste ayant secoué le Bangladesh l'été dernier aurait été libéré sous condition.
Selon des médias bangladais, Tahmid Hasib Khan aurait recouvré sa liberté au cours de la journée de dimanche.
Le Dhaka Tribune a rapporté sur son site Internet que l'avocat de M. Khan avait plaidé que son client devait être libéré parce que la police a dit n'avoir aucune preuve de son implication au sein du mouvement terroriste.
Le journal a ajouté que M. Khan devra comparaître de nouveau devant la cour le 5 octobre. On s'attend que la police demande au juge d'autoriser des poursuites contre l'étudiant en raison de son présumé refus de coopérer avec les enquêteurs.
Âgé de 22 ans, M. Khan, qui a le statut de résident permanent au Canada, était détenu sans qu'aucune accusation soit portée contre lui depuis le mois d'août.
Assaut dans un restaurant
Cinq hommes armés ont pris d'assaut un restaurant de la capitale Dacca dans la nuit du 1er juillet, tuant 20 personnes et prenant 13 otages.
Les forces de sécurité du pays les avaient délogés le lendemain, tuant tous les assaillants et libérant tous les otages.
Neuf Italiens, sept Japonais, trois Bangladais et un Indien avaient été tués par les terroristes.
Proches et amis de M. Khan ont indiqué qu'ils n'avaient pas reçu de nouvelles de lui entre le moment de l'attaque et son arrestation.
Selon eux, le jeune homme est un rescapé des attentats, il n'en était pas responsable.