Un responsable de la police judiciaire française a déclaré à l'Associated Press que les enquêteurs avaient procédé à une première évaluation de la cathédrale mercredi, mais n'avaient pas encore obtenu le feu vert pour inspecter l'intérieur de Notre-Dame en raison des risques pour la sécurité.

Un court-circuit aurait causé l’incendie de Notre-Dame de Paris

PARIS — L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a probablement été déclenché par un court-circuit électrique, a révélé un responsable de la police, jeudi, alors que la France rendait hommage aux pompiers qui ont sauvé le célèbre monument.

Un responsable de la police judiciaire française a déclaré à l'Associated Press que les enquêteurs avaient procédé à une première évaluation de la cathédrale mercredi, mais n'avaient pas encore obtenu le feu vert pour inspecter l'intérieur de Notre-Dame en raison des risques pour la sécurité.

Ce responsable, qui a requis l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à donner des détails sur l'enquête, a indiqué que les murs fragiles de la cathédrale avaient été recouverts de planches de bois pour les stabiliser.

Les enquêteurs estiment que l'incendie est accidentel et interrogent à la fois le personnel de la cathédrale et les travailleurs qui effectuaient des travaux de rénovation. Une quarantaine de personnes ont été interrogées jeudi, selon le parquet de Paris.

L'agent de police n'a pas voulu commenter un article publié dans «Le Parisien», selon lequel les enquêteurs se pencheraient notamment sur les ascenseurs temporaires utilisés lors des travaux. Le parquet de Paris a simplement affirmé que «toutes les pistes devaient être explorées».

Puisque la cathédrale sera fermée au public pendant des années, le recteur de la paroisse catholique a proposé de construire une structure temporaire sur la place en face du monument gothique, et la mairie a donné son approbation jeudi.

Le président français Emmanuel Macron s'est engagé à reconstruire la cathédrale d'ici les cinq prochaines années, à temps pour les Jeux olympiques de 2024, qui se tiendront à Paris. Des spécialistes ont toutefois exprimé des doutes sur cet objectif ambitieux, certains affirmant qu'il faudrait au moins 15 ans pour restaurer la cathédrale de 850 ans.

Cérémonies pour les pompiers

Plus tôt jeudi, le président français Emmanuel Macron avait organisé une cérémonie à l'Élysée pour remercier les centaines de pompiers qui ont combattu les flammes pendant neuf heures, lundi soir. Sans leur travail, la cathédrale, qui date du XIIe siècle, aurait pu disparaître complètement.

Les pompiers ont également sauvé de nombreuses reliques et ?uvres d'art importantes à l'intérieur de la cathédrale.

Le président Macron a annoncé que les pompiers recevront la Médaille d'or pour acte de courage et de dévouement.

L'hôtel de ville de Paris avait aussi organisé un événement pour rendre hommage aux pompiers.

Pendant ce temps, une large bande de l'île où se trouve la cathédrale Notre-Dame, a été officiellement fermée jeudi par la police, qui a évoqué «d'importants risques» d'effondrement et de chute d'objets. La zone avait été bloquée officieusement depuis l'incendie.

Des ouvriers ont d'ailleurs enlevé des statues pour alléger le poids des pignons fragiles et des murs porteurs de la cathédrale, afin de les empêcher de s'effondrer, étant donné qu'ils ne sont plus supportés par le toit qui a été consumé par le feu.

À LIRE AUSSI : À Notre-Dame, l’aumônier des pompiers de Paris, héros malgré lui

À LIRE AUSSI : Vérification faite: une «vague» d’attaques contre des églises françaises?