Un conspirationniste poursuivi par des parents de Newtown

AUSTIN, Texas — Le conspirationniste Alex Jones veut qu’un juge du Texas rejette une poursuite en diffamation intentée contre lui par les familles de certains des enfants tués lors de la fusillade de 2012 à l’école primaire Sandy Hook, au Connecticut.

Le responsable du site de fausses nouvelles InfoWars, très suivi par les militants d’extrême droite adeptes de théories du complot, comparaissait lors d’une audience mercredi à Austin. Une autre audience doit avoir lieu plus tard cette semaine.

Alex Jones est poursuivi en justice pour avoir affirmé à plusieurs reprises dans son émission de radio que la tuerie à l’école Sandy Hook, qui a coûté la vie à 20 enfants et six adultes, était un canular.

L’animateur admet maintenant que la fusillade s’est bel et bien produite, mais affirme que ses allégations sont protégées par le droit à la liberté d’expression.

Kelly Jones, l'ex-femme d'Alex Jones, à son arrivée à la cour d'Austin, au Texas.

Une poursuite similaire a été déposée au Connecticut. Il est également poursuivi par un homme faussement identifié sur le site InfoWars comme étant le tireur qui a tué 17 personnes dans une école secondaire de la Floride en février.

Alex Jones est devenu une personnalité bien en vue aux États-Unis au cours des dernières années. Alors qu’il était candidat à la présidence en 2015, Donald Trump avait déclaré à Alex Jones que sa réputation était «extraordinaire».