Le barrage Patel se trouve dans la ville de Solail, dans le comté de Nakuru. Un village a été emporté presque en totalité par les torrents d’eau et de silt qui se sont échappés de la structure mercredi soir.

Un barrage cède au Kenya et fait 44 morts

NAIROBI, Kenya — Au moins 44 personnes ont été tuées quand un barrage a cédé mercredi soir, au Kenya.

On compte au moins 20 enfants parmi les morts. Une quarantaine d’autres personnes sont portées disparues.

Des centaines d’autres personnes ont été chassées de chez elles dans la vallée du Rift.

Le barrage Patel se trouve dans la ville de Solail, dans le comté de Nakuru. Un responsable a dit que des centaines de maisons ont été emportées, y compris des résidences du quartier huppé de Nyakinyua sur les rives du réservoir.

Le chef de police Joseph Kioko a décrit un «désastre» et prévenu que «plusieurs personnes manquent à l’appel».

Un village a été emporté presque en totalité par les torrents d’eau et de silt qui se sont échappés du barrage. Des responsables ont dit que des maisons ont été submergées dans un rayon de deux kilomètres.

La région compte sept barrages utilisés par une ferme commerciale et deux autres auraient commencé à fuir, selon un résidant.

Les inondations causées par les pluies saisonnières ont maintenant fait plus de 170 morts au Kenya depuis le mois de mars. Plus de 225 000 personnes ont aussi été chassées de chez elles.

+

Des secouristes cherchent des survivants dans la nuit de mercredi à jeudi, à Solai.
Des sinistrés marchent dans l'eau qui inonde encore les environs de Solai, jeudi.