Sebastian Gorka refuse d'expliquer les raisons de son départ.

Un autre conseiller de Trump claque la porte de la Maison-Blanche

Un conseiller de Donald Trump en matière de sécurité nationale a à son tour claqué la porte vendredi, a appris l'Associated Press.
Un responsable de la Maison-Blanche soutient cependant que Sebastian Gorka n'a pas remis sa démission, mais «ne travaille plus à la Maison-Blanche».
M. Gorka refuse d'expliquer les raisons de son départ, mais renvoie à des extraits de sa lettre de démission, publiée vendredi soir le site Web The Federalist.
Il y est écrit que «les individus qui incarnaient et représentaient les politiques qui "rendront à l'Amérique sa grandeur" ont été contrés à l'interne, renvoyés systématiquement et sabotés dans les derniers mois».
Son départ survient une semaine après celui du stratège en chef de l'administration Trump, Steve Bannon.