Le président américain Donald Trump

Trump a payé 36,5 millions $ d'impôts en 2005

La Maison-Blanche affirme que le président Donald Trump avait engrangé des revenus de 153 millions $ US en 2005, et qu'il avait payé 36,5 millions $ US en impôts sur le revenu lors de cette année.
Cette information a été dévoilée peu après que l'animatrice à la chaîne MSNBC Rachel Maddow eut dit avoir obtenu en partie les déclarations de revenus de M. Trump datant de 2005.
Mme Maddow en a fait état à son émission, mardi soir. Les documents ont été obtenus par le journaliste lauréat d'un Pulitzer David Cay Johnston, qui a dit les avoir reçus par la poste, de manière non sollicitée.
Selon les documents obtenus par M. Johnston, M. Trump a payé 36,5 millions $ US en impôt sur des revenus de 153 millions $ US, pour un taux d'imposition d'environ 24 %. Ce taux est supérieur à la moyenne de 10 % dont doit s'acquitter chaque année l'Américain moyen - mais inférieur à celui de 27,4 % en moyenne que les contribuables ayant des revenus de plus d'un million de dollars par année doivent verser, selon des données d'un comité du Congrès sur la fiscalité.
La Maison-Blanche avait tenté de prévenir les coups, disant que publier des déclarations fiscales était illégal. L'administration Trump a déclaré qu'il fallait vouloir désespérément des cotes d'écoute pour être prêt à «enfreindre la loi pour une histoire sur deux pages d'un formulaire d'impôt datant de plus de dix ans».
M. Trump a refusé de dévoiler ses déclarations fiscales durant la campagne électorale, rompant avec une tradition de plusieurs dizaines d'années. Il faisait valoir qu'il faisait l'objet d'une vérification.
Il a soutenu pendant longtemps que la population américaine n'était pas intéressée par ses déclarations de revenus et qu'elles n'étaient pas révélatrices. Mais ses déclarations complètes offriraient des détails clés notamment sur ses dons et les revenus engrangés chaque année.
Sa rivale Hillary Clinton l'avait attaqué sur ce front à maintes reprises, laissant entendre qu'il avait des choses à cacher.
La Maison-Blanche n'a pas indiqué si M. Trump avait l'intention de dévoiler ses documents relatifs à l'impôt durant son mandat à la présidence.