Le MV-22 Osprey se trouvait en Australie dans le cadre d'un exercice militaire conjoint qui a impliqué plus de 30 000 soldats et 200 aéronefs des deux pays.

Trois soldats américains disparus dans un écrasement

Une opération de recherche et de sauvetage était en cours, samedi, pour trois militaires dont l'aéronef s'est abîmé au large de la côte est de l'Australie, ont annoncé les autorités américaines.
Des navires, de petites embarcations et des avions de la Marine des États-Unis ont lancé ces recherches après l'accident aérien d'un MV-22 Osprey, selon la base militaire américaine Camp Butler, au Japon. Sur les 26 membres de l'équipage, 23 ont été secourus.
La ministre australienne de la Défense, Marise Payne, a précisé que l'incident est survenu à proximité de la baie de Shoalwater, dans l'État du Queensland. La ministre a également confirmé l'absence de membres de forces armées australiennes à bord de l'appareil.
Ce MV-22 Osprey se trouvait en Australie dans le cadre d'un exercice militaire conjoint qui a impliqué plus de 30 000 soldats et 200 aéronefs des deux pays. Le rotor basculant décolle à la verticale, à l'instar d'un hélicoptère, mais vole comme un avion. Ce modèle a été impliqué dans de nombreux écrasements notoires au cours des dernières années.
En 2015, un Osprey américain s'était écrasé lors d'un exercice à Hawaï, tuant deux Marines. En décembre dernier, un autre s'est écrasé à proximité de l'île japonaise d'Okinawa. Tout son équipage a été secouru. En janvier, trois soldats américains ont été blessés dans le «dur atterrissage» d'un Osprey au Yémen.