Mario Sepulveda se pouvait contenir sa choix lorsqu'il s'est retrouvé en dehors de la mine en 2010.

«Très, très ému», se dit un des 33 mineurs chiliens après le sauvetage en Thaïlande

SANTIAGO DU CHILI - «Yuhuuuuuuu!», a crié mardi Mario Sepulveda, un des 33 mineurs chiliens, célèbres pour leur sauvetage épique en 2010 après 69 jours sous terre, en apprenant le sauvetage des 12 jeunes footballeurs thaïlandais et leur entraîneur.

«J’ai envie de crier « C-H-I » (comme il l’avait fait en sortant de la mine) mais ce ne sont pas des Chiliens et ils ne vont pas comprendre là-bas, mais je suis très, très ému», a déclaré à l’AFP le plus charismatique des mineurs, incarné à l’écran par Antonio Banderas.

«Que leur dire de plus (...) je souhaite à ces enfants beaucoup de succès», a ajouté M. Sepulveda, 47 ans, qui dans une récente interview à l’AFP s’était dit prêt à aller sur place pour partager son expérience.

Après deux semaines piégés dans le noir d’une grotte inondée, réfugiés sur un étroit promontoire, les 12 jeunes footballeurs thaïlandais et leur entraîneur sont tous sortis sains et saufs au terme d’une périlleuse opération de secours.

Des plongeurs étrangers et de la marine thaïlandaise ont extrait mardi après-midi les quatre derniers enfants et leur entraîneur de 25 ans en les guidant le long des boyaux inondés à la visibilité nulle et dans les étroits passages dans lesquels il fallait se faufiler.