Le représentant d’ICAN rappelle que le Prix Nobel s’accompagne d’une somme d’argent qui pourrait être utilisée à cet effet.

Sommet Trump-Kim: ICAN propose de payer la facture

TOKYO - L’organisation antinucléaire ICAN, Prix Nobel de la Paix 2017, a proposé de régler la facture du sommet historique prévu la semaine prochaine entre les États-Unis et la Corée du Nord, dont le coût de l’hôtel du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à Singapour.

La délicate question du règlement du cinq étoiles Fullerton, qui serait l’option privilégiée par la Corée du Nord, est parmi les nombreux casse-tête de logistique et de protocole évoqués par les médias à l’approche de cette rencontre entre le président américain Donald Trump et M. Kim.

Les États-Unis seraient prêts à payer mais craignent d’offenser les Coréens du Nord en mal de devises étrangères mais attachés à leur fierté, a écrit la semaine dernière le quotidien américain Washington Post.

«Nous sommes prêts à couvrir le coût du sommet, y compris naturellement celui du logement et des salles de conférences», a déclaré lundi à l’AFP Akira Kawasaki, un représentant de la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN) au Japon. «Si la tenue du sommet est menacée par des questions d’argent, nous sommes prêts à en prendre en charge le coût car il s’agit d’une rencontre historique importante», a-t-il ajouté.

Le représentant d’ICAN rappelle que le Prix Nobel s’accompagne d’une somme d’argent qui pourrait être utilisée à cet effet, «afin de soutenir la paix dans la péninsule coréenne et en faveur d’un monde débarrassé de l’arme nucléaire».

M. Kawasaki a refusé de citer un chiffre, se contentant de dire que la somme serait négociée si Pyongyang acceptait la proposition.

La suite présidentielle du Fullerton comporte, selon le site internet de l’hôtel, un piano demi-queue et se dit «la suite la plus élégante de Singapour». Equipée d’un ascenseur privé y accédant directement, elle a une surface de 201 mètres carrés et coûte, selon les médias, plus de 6.000 dollars la nuit.

Ce sommet sera la première rencontre entre un président américain en exercice et un dirigeant nord-coréen et devrait être centré sur la dénucléarisation de la péninsule et l’amélioration des relations entre Washington et Pyongyang.