Les avocats de Salah Abdeslam, Romain Delcoigne (au centre) et Sven Mary (à droite), au palais de justice de Bruxelles, lundi

Salah Abdeslam et son complice écopent de 20 ans de prison en Belgique

BRUXELLES - La justice belge a imposé lundi des peines de 20 ans d’emprisonnement à Salah Abdeslam, le dernier suspect toujours en vie des attentats de Paris en 2015, et à son complice Sofiane Ayari.

Les deux hommes ont été reconnus coupables de tentative de meurtre à l’endroit des policiers qui essayaient de les arrêter à Bruxelles en mars 2016, quatre mois après ces attentats qui ont fait 130 morts.

Le tribunal a estimé que le caractère terroriste de cette fusillade a été clairement établi. Abdeslam et Ayari ont pris la fuite pendant qu’un troisième homme, qui a éventuellement été abattu, tirait sur les policiers avec un fusil d’assaut. Trois policiers ont été blessés.

L’avocat d’Abdeslam, Sven Mary, a dit que son client pourrait porter sa peine en appel. M. Mary a rappelé qu’il n’a pas été déterminé clairement si Abdeslam lui-même a tiré sur les policiers.

Abdeslam est actuellement détenu en France. On ne sait pas quand il sera traduit en justice relativement aux attentats de novembre 2015, mais cela ne se produira pas avant plusieurs années.

Ayari est un Tunisien qui a combattu pour Daech (le groupe armé État islamique) pendant un an avant de se rendre en Europe.

Abdeslam a été capturé trois jours après la fusillade de Bruxelles. Quatre jours plus tard, des extrémistes ont frappé dans la capitale belge, faisant 32 morts à l’aéroport et dans le métro.

+

Salah Abdeslam