Le tribunal du district Oktyabrski de Tomsk, en Sibérie

Russie: un Témoin de Jéhovah condamné à 6 ans de prison en raison de sa religion

MOSCOU - Un membre des Témoins de Jéhovah a été condamné mardi à six ans de prison par un tribunal en Sibérie, ce mouvement religieux étant interdit depuis 2017 en Russie et dans le collimateur des autorités.

«Le verdict a été rendu aujourd’hui», a déclaré à l’AFP Olga Chevtsova, porte-parole du tribunal Oktyabrski de la ville de Tomsk, confirmant une information des médias russes. Elle a ajouté que Sergueï Klimov, 49 ans, était accusé d’être «l’organisateur» d’un groupe extrémiste.

L’intéressé était détenu depuis juin 2018 dans cette affaire. Son avocat, Arthur Leontiev, a annoncé son intention de faire appel. «Ils veulent montrer qu’ils peuvent casser tous ceux qu’ils ne contrôlent pas», a-t-il déclaré à l’AFP en commentant le verdict.

Sergueï Klimov aura également interdiction, pendant un an après sa peine de prison, de quitter Tomsk, une peine rappelant les traitements réservés en Union soviétique aux prisonniers politiques.

«On punit une personne qui lit la Bible de la même manière que s’il avait tué quelqu’un. C’est incroyable», a déclaré à l’AFP Iaroslav Sivoulski, porte-parole de l’Association européenne des Témoins de Jéhovah, se disant choqué par la «cruauté» de la peine.

Cette condamnation a aussi suscité des réactions de l’opposition russe. «Ils enferment des gens simplement pour leur croyance en Dieu», a déclaré sur Twitter le principal opposant russe, Alexeï Navalny.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov a lui défendu un verdict respectueux de la législation en vigueur «sur les sectes» et ajouté qu’aucun changement à la loi n’était prévu.

Depuis avril 2017, le mouvement des Témoins de Jéhovah est interdit dans le pays, car considéré comme «extrémiste» par le ministère russe de la Justice. Ce culte compterait 175.000 adeptes en Russie.

La première condamnation à de la prison ferme d’un Témoin de Jéhovah en Russie remonte à février: Dennis Christensen, de nationalité danoise, avait été condamné à six ans de prison.

En septembre, six autres personnes ont été condamnées à des peines allant de deux à trois ans et demi de prison par un tribunal de Saratov (Volga).

Mouvement fondé dans les années 1870 aux États-Unis par Charles Russel, les Témoins de Jéhovah se considèrent comme les seuls à restituer un christianisme des origines. Ils sont régulièrement accusés de dérives sectaires pour leurs préceptes rigoristes.