Le président du Conseil européen Donald Tusk a rencontré la presse après une rencontre avec le président ukrainien, jeudi, à Bruxelles.

Revenir sur le Brexit est possible, selon le patron de l'UE

Le président du Conseil européen Donald Tusk a dit jeudi «rêver» d'un maintien du Royaume-Uni dans l'UE, un rêve qui selon lui n'est pas impossible, alors que devait s'ouvrir un sommet européen trois jours après l'ouverture des négociations sur le Brexit.
«Certains de mes amis britanniques m'ont demandé s'il était possible de revenir sur le Brexit, et si je pouvais imaginer une issue selon laquelle le Royaume-Uni resterait dans l'UE», a expliqué M. Tusk lors d'un point presse avant l'ouverture du sommet.
«Je leur ai dit qu'en fait, l'Union européenne a été fondée sur des rêves qui semblaient impossibles à réaliser, alors qui sait?», a poursuivi M. Tusk.
Il a ensuite conclu son propos en reprenant les paroles du tube «Imagine» de John Lennon: «vous pouvez dire que je suis un rêveur, mais je ne suis pas le seul».
Les négociations sur les conditions du retrait britannique de l'UE ont été officiellement lancées lundi à Bruxelles par les deux négociateurs en chef, Michel Barnier pour l'Union et le ministre David Davis pour le Royaume-Uni.
Il est prévu que la première ministre britannique Theresa May, qui arrive à Bruxelles en position fragilisée après la perte de sa majorité absolue lors d'élections législatives anticipées, présente jeudi soir à ses 27 homologues son point de vue sur le sort des citoyens directement concernés par le Brexit (ressortissants européens au Royaume-Uni et expatriés britanniques).
C'est l'une des trois priorités fixées pour la première phase des tractations.