Une mère et son bébé assistent à la première expo pour bébés au Gemeentemuseum de La Haye.

Pays-Bas: des bébés fascinés par des tableaux de Mondrian

Qui a dit que les bébés ne pouvaient pas apprécier l'art? Aux Pays-Bas, des enfants en bas âge étaient invités mardi à admirer des oeuvres de Piet Mondrian et les couleurs ont semblé les fasciner.
Huit bébés choisis parmi un groupe de 400 ont pu voir en exclusivité des peintures de Piet Mondrian au Gemeentemuseum de La Haye, qui abrite la plus grande collection au monde de tableaux du célèbre artiste.
Accompagnés de leurs parents, les bébés, âgés de quatre mois à un an et demi, ont bénéficié d'une promenade dans le musée exceptionnellement désert.
«À partir de quatre mois, les bébés peuvent voir les couleurs, le contraste, alors les oeuvres de Mondrian sont idéales», a expliqué Brigitte Timmermans, du site «Kunstfanaatjes» (Petits fans d'art, en français).
Piet Mondrian est mondialement connu pour sa toile "Victory Boogie Woogie", considérée comme l'une des oeuvres les plus importantes du 20e siècle.
Les bébés ont montré une préférence particulière pour cette peinture de 1944 en raison de ses couleurs vives et contrastées, mêlant principalement le bleu, le rouge et le jaune, a précisé Brigitte Timmermans.
«Nous constatons que les bébés peuvent faire preuve d'une réelle concentration en regardant +Victory+", a-t-elle rapporté. "Ils étaient fascinés, et voir cela a été quelque chose de très spécial».
Même s'ils ne savent pas encore parler, à voir leurs réactions, d'autres tableaux de Mondrian leur ont également plu, a-t-elle ajouté.
Bien que le projet pilote, appelé "Boogie Woogie, Baby!", semble être précurseur aux Pays-Bas, l'idée d'initier des bébés à l'art a déjà fait son chemin en Belgique, en Allemagne et aux Etats-Unis, selon elle.
Cette année marque le centenaire de la naissance du mouvement artistique néerlandais appelé "De Stijl" ("Le style", en français), connu pour ses lignes horizontales et verticales et ses couleurs primaires, auquel appartenait Mondrian.