French CRS police officers patrol outside the Gare du Nord train station in Paris on April 22, 2017, after a man carrying a knife was arrested.The arrest on April 22 at Paris's Gare du Nord caused brief panic days after the jihadist killing of a policeman, police sources said amid pre-election jitters. "An individual carrying a knife came into the station, was pointed out to a police patrol which immediately arrested him," one of the sources said. The incident came two days after the Champs Elysees killing of a policeman and one day before France goes to the polls in the first round of close-run presidential elections. / AFP PHOTO / GEOFFROY VAN DER HASSELT

Paris: des policiers se déploient en grand nombre à la Gare du Nord

Des policiers ont afflué en grand nombre à la Gare du Nord à Paris, tôt mardi matin, évacuant les passagers des plateformes et bouclant le secteur, a déclaré un témoin à l'Associated Press.
Dans un bref message sur Twitter, la Préfecture de police de Paris a simplement indiqué que les services de police menaient des «vérifications».
La porte-parole de la police de Paris, Johanna Primevert, a déclaré à l'Associated Press que l'opération visait à «lever le doute», mais n'a pas voulu préciser ce qui l'avait déclenchée ou s'il y a des gens blessés ou des personnes arrêtées.
Les rues environnantes ont été bouclées par la police.
Selon plusieurs médias français, des vérifications seraient menées pour possiblement trouver des personnes recherchées par la police.
La Gare du Nord est le terminus de plusieurs lignes de train régionales et nationales, de même que du train Eurostar en provenance de Londres.
Dave James Philipps, un consultant en technologies de 39 ans originaire de Londres, a raconté qu'il descendait du dernier train en provenance de la capitale britannique lorsqu'il a vu des policiers arriver par dizaines dans la gare.
Selon M. Philipps, les policiers ont ordonné aux personnes présentes d'évacuer les lieux. D'autres policiers arrivaient en renfort alors que les passagers étaient évacués. Il a aussi vu des autocars de police et des véhicules banalisés arriver en trombe sur la rue.
Des vidéos et des photos publiés sur les réseaux sociaux montraient une imposante présence policière dans la gare.