Des citoyens français ont voté à l'ambassade de France à Washington, samedi. À New York, le consulat, qui devait accueillir les électeurs, a dû être évacué en après-midi à la suite d'une alerte à la bombe.

New York: le consulat de France évacué à la suite d'une alerte à la bombe

Le consulat de France à New York, où devaient voter samedi des centaines de Français, a été brièvement évacué dans l'après-midi à la suite d'une alerte à la bombe, ont indiqué des responsables du consulat.
Les policiers new-yorkais ont appelé à l'évacuation du bâtiment situé sur la 5e avenue, en face de Central Park, après avoir repéré une voiture suspecte, a indiqué la consule, Anne-Claire Legendre.
«Après les Champs-Élysées, les policiers du NYPD avaient pour consigne d'être particulièrement vigilants», a-t-elle expliqué. Un attentat a coûté la vie jeudi soir à un policier en plein coeur de Paris.
Les dizaines de personnes qui se trouvaient dans l'immeuble lors de l'alerte, vers 17 heures locales, sont sorties sur le trottoir en attendant l'inspection du véhicule.
Quelque 50 minutes plus tard, tout était rentré dans l'ordre, a indiqué Amélie Geoffroy, attachée de presse.
L'incident n'a pas duré suffisamment longtemps pour retarder le scrutin, a-t-elle ajouté. Le bureau de vote devait fermer à 19 heures locales, comme prévu.
Environ 28 500 Français habitant dans les États de New York, du New Jersey et du Connecticut sont inscrits sur les listes électorales du consulat.
Le consulat est l'un des 16 bureaux où ils peuvent voter.