Une image fournie par le Département de la défense américain montre l'explosion de la bombe GBU-43/B dans une région montagneuse reculée de la province du Nangarhar, en Afghanistan.

Méga bombe en Afghanistan: plusieurs combattants de l'EI tués

Au moins 36 combattants de Daech (le groupe armé État islamique) auraient été tués jeudi par la gigantesque bombe américaine larguée en Afghanistan, et aucun civil n'aurait perdu la vie, ont rapporté vendredi des dirigeants du pays.
Le ministère afghan de la Défense a indiqué que des caves et des dépôts d'armes de Daech ont été anéantis par la bombe de près de 10 000 kilos (soit l'équivalent de 11 tonnes d'explosifs).
Il s'agit de la plus puissante bombe non nucléaire jamais utilisée par les États-Unis en combat.
L'explosion assourdissante de «la mère de toutes les bombes» (MOAB, en anglais, pour «mother of all bombs») a terrifié des villageois des deux côtés de la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan.
Une image fournie par le Département de la défense américain montre le cratère causé par l'explosion de la bombe GBU-43/B.
Les dirigeants militaires américains en Afghanistan ont dit que la bombe a été larguée jeudi vers 19 h 30, heure locale, sur un réseau de tunnels dans une région montagneuse reculée de la province du Nangarhar, où la branche afghane de Daech sévit. La cible se trouvait à proximité de la frontière avec le Pakistan.
Le général afghan Daulat Waziri a dit que le bilan pourrait s'alourdir et que l'utilisation de cette bombe était nécessaire, car des portions du réseau se trouvaient à 40 mètres sous terre. L'accès au site était aussi protégé par une multitude de mines.
Des villageois pakistanais qui habitent près de la frontière ont raconté que l'explosion a été si puissante qu'ils ont cru que leur village avait été frappé directement par les avions américains qui visent les terroristes au Pakistan.
Washington estime qu'entre 600 et 800 combattants de Daech se trouvent en Afghanistan, principalement dans le Nangarhar. Le président américain Donald Trump a simplement déclaré que le bombardement a été une «grande réussite».
La bombe porte le nom officiel de GBU-43/B Massive Ordnance Air Blast Bomb (bombe à effet de souffle d'artillerie lourde).