La dirigeante de l'extrême droite Marine Le Pen a lancé dimanche un appel «aux jeunes de France».

Marine Le Pen appelle les jeunes de France

À 21 jours de l'élection présidentielle en France, la dirigeante de l'extrême droite Marine Le Pen a lancé dimanche un appel «aux jeunes de France», et le tribun de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon à une «révolution citoyenne».
Marine Le Pen a dénoncé ses adversaires «coalisés», dont le centriste Emmanuel Macron et le candidat de la droite François Fillon, devant environ 2000 partisans à Bordeaux. 
«Derrière le sourire marketing de l'un», référence à M. Macron, «et le masque défait de l'autre» référence à M. Fillon, «c'est le sourire avarié du mondialisme, de l'immigrationnisme et de l'UE qu'on vous ressert», a-t-elle lancé.
«Je le dis aux jeunes de France: votez! Nous le sentons tous, nous sommes à l'aube d'un changement de civilisation», a-t-elle souligné, avant de dénoncer l'une des propositions de celui avec qui elle est au coude à coude en tête des sondages pour le premier tour le 23 avril: «La discrimination positive de Macron, cela signifie la discrimination négative pour les autres dans leur propre pays!».