Dès les premières minutes de son débat avec Hillary Clinton lundi soir, Donald Trump est apparu gêné au niveau des sinus, ne pouvant réprimer des reniflements répétés.

Les reniflements de Trump deviennent viraux

Donald Trump a-t-il suffisamment de flair pour conduire les affaires des États-Unis ? En tout cas, ont remarqué les internautes, il a beaucoup reniflé lors de son premier débat l'opposant à Hillary Clinton.
Dès les premières minutes de la confrontation surmédiatisée lundi soir, le candidat républicain est apparu gêné au niveau des sinus, ne pouvant réprimer des reniflements répétés.
Ces manifestations sonores incongrues étaient très commentées mardi sur les réseaux sociaux, avec divers hashtags comme Sniffles, TrumpSniffles, Trumpsniffling.
Le milliardaire va-t-il rendre Hillary à nouveau malade, se sont interrogés avec humour des observateurs, en détournant le slogan du candidat («Rendre à l'Amérique sa grandeur»). Hillary Clinton a récemment souffert d'une pneumonie.
D'autres internautes pleins d'ironie ont détourné des images ou vidéos de personnes sniffant de la colle ou de la cocaïne, en les comparant à celles de Trump lors du débat durant lequel il n'a cessé de mettre en avant son «endurance».
Jusqu'à Howard Dean, ancien leader démocrate, qui a évoqué cette possibilité dans un tweet, provocant l'ire des partisans du magnat de l'immobilier.