Les Canadiens étaient débarqués sur la plage portant le nom de code Juno, devant les communes de Courseulles-sur-Mer, Bernières-sur-Mer et Saint-Aubin-sur-Mer, au prix de 359 morts et 574 blessés.
Les Canadiens étaient débarqués sur la plage portant le nom de code Juno, devant les communes de Courseulles-sur-Mer, Bernières-sur-Mer et Saint-Aubin-sur-Mer, au prix de 359 morts et 574 blessés.

Les plages du Jour J pas encore inscrites au Patrimoine mondial

Lee Berthiaume
La Presse Canadienne
OTTAWA — Les plages de Normandie, où les Alliés sont débarqués le 6 juin 1944 pour amorcer la libération de l’Europe occidentale du régime nazi, sont largement considérées par les vétérans et les historiens comme des terres sacrées.