Près d'un millier de personnes ont manifesté dimanche à Rabat.

Les Marocains demandent justice pour la mort d'un poissonnier

Près d'un millier de personnes ont manifesté dimanche à Rabat pour protester contre «l'arbitraire» et exiger justice pour un vendeur de poisson écrasé par une benne à ordure, dont la mort la semaine dernière avait choqué le pays.
«Le peuple veut la justice pour le martyr Mouhcine», «Stop à lahogra» («l'arbitraire, l'injustice»), «L'arbitraire, c'est la division», scandaient notamment les manifestants. Rassemblés en fin d'après-midi dans le centre de la capitale, près des remparts de la vieille ville, les protestataires brandissaient de nombreux drapeaux berbères. Ils ont marché sans incident jusqu'aux abords du parlement.
Mouhcine Fikri, âgé d'une trentaine d'années, a été écrasé il y a une semaine dans une benne à ordures à Al-Hoceima. Il tentait alors de s'opposer à la destruction de sa marchandise, de l'espadon, une espèce interdite à la pêche à cette époque.