Les élèves qui sont descendus dans les rues de La Haye étaient nettement plus nombreux que les 3000 attendus par les responsables de la manifestation.

Les jeunes néerlandais marchent à leur tour pour le climat

LA HAYE, Pays-Bas — Des milliers d’élèves néerlandais ont déserté les bancs d’école jeudi pour défiler devant le parlement, afin de réclamer des politiques environnementales plus agressives aux Pays-Bas.

Cette manifestation, bruyante mais pacifique, survient dans la foulée de marches similaires organisées depuis quelques semaines par les étudiants de la Belgique voisine.

Les organisateurs souhaitaient «réveiller» les politiciens néerlandais qui cherchent comment freiner les émissions polluantes.

La police n’a pas encore dit combien de jeunes ont défilé, mais ils étaient nettement plus nombreux que les 3000 espérés par les responsables de la manifestation.

Des étudiants provenant de partout au pays ont convergé vers La Haye. Ceux qui habitent la capitale se sont rendus en vélo jusqu’à un parc, avant de commencer à marcher dans les rues de la ville.

Une agence environnementale du gouvernement néerlandais a prévenu le mois dernier qu’une réduction de 25 % des émissions polluantes d’ici 2020, comparativement aux niveaux de 1990, est «hors de portée», même si la cible a été imposée par les tribunaux.

En Belgique, des milliers jeunes qui ont raté leurs cours pour un cinquième jeudi de suite, manifestant dans plusieurs villes du pays pour demander aux politiciens de protéger le climat plus efficacement.

La police a recensé 10 000 manifestants seulement dans la ville centrale de Louvain. Des milliers d’autres jeunes ont manifesté ailleurs au pays, notamment à Bruxelles. AP