Au centre, le secrétaire d'État américain, John Kerry, à sa droite, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, et à sa gauche, le ministre des Affaires étrangères d'Arabie Saoudite, Adel al-Jubeir

Les États-Unis et la Russie de retour à la table de négos sur la Syrie

Les États-Unis, la Russie et d'autres pays sont de retour à la table de négociations, à Lausanne, en Suisse, pour tenter une nouvelle fois de résoudre le conflit en Syrie.
Une percée semble difficile à atteindre alors que les forces du régime syrien et du gouvernement russe mènent une offensive dans le but de reprendre des quartiers d'Alep tenus par des rebelles.
Cette reprise de violences, le mois dernier, a sonné le glas de l'échec de l'accord de cessez-le-feu qui venait d'entrer en vigueur.
Le secrétaire d'État américain John Kerry a retrouvé, samedi après-midi, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov et les envoyés spéciaux de l' Arabie Saoudite, de l'Iran, de la Turquie, du Qatar, de l'Égypte et de la Jordanie.
John Kerry avait d'abord rencontré seul M. Lavrov, puis le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir. La guerre civile au Yémen sera probablement abordée, puisque de nombreux intervenants impliqués sur le terrain sont présents à Lausanne.
Les États-Unis ont accusé la Russie de crimes de guerre, la semaine dernière, pour avoir pris pour cibles des hôpitaux et des édifices habités par des civils.
Les frappes aériennes continuaient de toucher des quartiers tenus par des rebelles, samedi, selon l'Observatoire syrien des droits de la personne (OSDH).