Le directeur de la CIA, John Brennan.

Les documents du Congrès sur le 11 septembre n'ont pas été vérifiés, dit la CIA

Les 28 pages inédites d'un rapport compilé sur les attentats du 11 septembre qui pourraient être publiées par l'administration Obama contiennent des informations préliminaires qui n'ont pas été vérifiées ou corroborées, a déploré le directeur de la CIA, John Brennan.
L'administration Obama envisage de divulguer les 28 pages d'un document rédigé à la suite d'une enquête du Congrès qui n'ont jamais été publiées auparavant. Selon l'un des auteurs, l'ancien sénateur Robert Graham, ces passages démontrent possiblement que l'Arabie saoudite appuyait les hommes qui ont détourné les avions liés aux attentats.
Le directeur de la CIA a toutefois affirmé à l'émission Meet the Press, dimanche, que le comité sur les attaques du 11 septembre avait fait le suivi sur ces informations préliminaires et qu'il en était venu «clairement» à la conclusion qu'il ne disposait d'aucune preuve indiquant que le gouvernement ou des représentants saoudiens aient appuyé financièrement le groupe al-Qaïda.
John Brennan a dit s'inquiéter à l'idée que certaines personnes puissent se servir «d'informations non corroborées et non vérifiées» quant à l'implication des Saoudiens et cela serait «très erroné», selon lui.