Manchester United a remporté la Ligue Europa, mercredi.

Les clubs de Manchester versent 1 million de livres pour les victimes

Manchester United et Manchester City vont contribuer à hauteur d'un million de livres (1,15 million d'euros) à un fonds d'aide aux victimes de l'attentat qui a frappé la ville lundi, ont annoncé les deux clubs jeudi.
«Les clubs de football de Manchester United et de Manchester City se sont joints pour s'engager à donner un million de livres» à un fonds d'urgence mis en place en partenariat avec la Croix-Rouge après l'attentat qui a fait 22 morts et 75 blessés, ont écrit les deux clubs dans un communiqué commun.
Les deux clubs rivaux estiment que le fonds d'urgence, soutenu par le maire de Manchester et qui rejoint une initiative du journal local Manchester Evening News, atteint désormais les trois millions de livres (3,45 millions d'euros).
«L'espoir de nos deux clubs, c'est que ce don va un peu alléger les terribles épreuves auxquelles font face les personnes directement affectées et que notre action commune va servir de symbole de l'indestructible esprit de Manchester», a déclaré le président émirati de Manchester City Khaldoon Al Mubarak.
«Nos clubs sont au coeur de nos communautés, il est juste que nous présentions une réponse unie à cette tragédie», a de son côté estimé Ed Woodward, le président directeur de Manchester United, vainqueur de l'Europa League mercredi soir, après sa victoire sur l'Ajax Amsterdam à Stockholm.
L'initiative des deux géants du football anglais rejoint celle du milieu ivoirien de City Yaya Touré et de son agent, qui ont annoncé mercredi leur intention de donner 100 000 livres (115 000 euros) pour aider les victimes.
Un exemple suivi jeudi par la légende de Manchester United Wayne Rooney, qui a lui aussi annoncé un don de 100 000 livres par l'intermédiaire de sa fondation.
En rugby à XIII, un sport très populaire dans le nord de l'Angleterre, le club de Salford, dans la banlieue de Manchester, a prévu d'offrir gratuitement des billets pour son prochain match en échange d'une contribution au fonds d'urgence.