L'île Saint-Martin photographiée le 11 septembre 2017, après le passage de l'ouragan Irma.

Les Canadiens coincés dans les Caraïbes rapatriés

Tous les Canadiens qui avaient besoin d'aide après le passage de l'ouragan Irma dans les Caraïbes ont maintenant eu l'occasion d'être évacués, a déclaré mardi la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau.
Mme Bibeau a ajouté, lors d'une rencontre avec la presse avant une réunion du cabinet fédéral à Saint-Jean-de-Terre-Neuve, que 691 Canadiens ont été rapatriés des îles de Saint-Martin et de Turks-et-Caicos.
Mme Bibeau a dit que des responsables se trouvent maintenant sur le terrain pour évaluer comment le Canada peut contribuer aux opérations humanitaires et à la reconstruction.
Plusieurs voyageurs et l'opposition politique ont dénoncé une évacuation qui, selon plusieurs, a été plus lente et moins bien organisée que celle des Américains.
Le ministre des Transports, Marc Garneau, a dit aux journalistes que la frustration engendrée par les délais et les problèmes de communication est compréhensible, mais qu'il s'agissait d'une situation complexe.
M. Garneau a ajouté que le gouvernement s'est organisé rapidement, mais qu'il a été problématique d'obtenir la permission de faire décoller les vols commerciaux de ces pays.
Le premier ministre Justin Trudeau et son cabinet sont à Saint-Jean pour deux journées de rencontres qui porteront notamment sur l'ALÉNA et les ouragans Irma et José.
Quelque 300 des Canadiens qui étaient restés coincés sur les îles Saint-Martin et Turks-et-Caicos ont été accueillis lundi soir à l'aéroport Pearson de Toronto par la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland.
Celle-ci leur a remis une lettre dans laquelle elle fait son mea culpa et les invite à lui faire part de leurs commentaires. «Je sais que nous pouvons toujours faire mieux», a écrit la ministre Freeland.
«Si vous souhaitez partager quelque chose à propos de votre expérience ou de la manière dont nous pouvons mieux gérer les catastrophes à l'avenir, veuillez entrer en contact avec nous.»
Le ministère des Affaires étrangères a même créé une adresse courriel à cet effet (SOScomments-SOScommentaires@international.gc.ca).