Houston

Les aéroports et un hôpital fermés à Houston

Les deux principaux aéroports de Houston sont fermés au trafic commercial, et l'un des plus importants hôpitaux de la plus grande ville du Texas est en cours d'évacuation à cause des inondations catastrophiques provoquées par l'ouragan Harvey.
Le principal aéroport de Houston, le George Bush Intercontinental Airport, a été fermé au trafic commercial dimanche en début d'après-midi, les routes qui le relient au reste de la région étant «coupées en raison des inondations», selon un tweet de l'aéroport.
Le deuxième aéroport de la ville, Hobby, est totalement fermé: ses pistes sont sous l'eau.
Le juge Ed Emmett, qui dirige le comté dont dépend Houston - une ville de 2,3 millions d'habitants où bat le coeur de l'industrie pétrolière des États-Unis - a indiqué que l'un des plus grands hôpitaux de la ville était aussi en cours d'évacuation.
«On nous a signalé que le Ben Taub Hospital est évacué à cause d'inondations dans ses sous-sols qui ont interrompu l'alimentation électrique», a expliqué le responsable au cours d'un point de presse.
L'hôpital, qui selon son site Internet compte un peu moins de 500 lits, «évacue d'abord les patients en état critique qui vont être transportés dans différents endroits à travers la communauté», a précisé M. Emmett.
L'impact attendu de l'ouragan Harvey, qui provoque des inondations catastrophiques dans l'est du Texas et à Houston, la plus grande ville de l'État, est le pire «jamais vu», a estimé dimanche la météorologie fédérale américaine.
«Cet événement est sans précédent et toutes ses conséquences ne sont pas encore connues, mais vont au-delà de ce qu'on a jamais vu», a écrit le National Weather Service (NWS) dans un tweet.
Depuis vendredi soir, il déverse sans discontinuer des trombes d'eau sur toute la partie sud-est du Texas.