Brett Morian réconforte une jeune femme avec qui il participe à une vigile à Orlando.

L'EI revendique sur sa radio la fusillade d'Orlando

Le groupe jihadiste État islamique (EI) a revendiqué lundi la fusillade d'Orlando aux États-Unis, commise par «un soldat du califat» qui a tué 50 personnes dans un club gai, dans un bulletin de sa radio officielle.
«Dieu a permis au frère Omar Mateen, un des soldats du califat en Amérique, de mener une ghazwa (terme islamique pour désigner une attaque) durant laquelle il est parvenu à entrer dans une boîte de nuit des sodomites dans la ville d'Orlando (...) et à tuer et blesser plus de 100 d'entre eux», a indiqué le bulletin d'Al-Bayan.
Dimanche, l'agence de presse Amaq liée au groupe ultraradical avait indiqué que le massacre avait été perpétré par «un combattant de l'EI».
Rencontré par le FBI
Omar Seddique Mateen, âgé de 29 ans et né à New York, avait été interrogé à plusieurs reprises par la police fédérale mais sans suite, a indiqué un responsable du FBI dimanche.
Cet homme lourdement armé a d'abord pris des otages vers 02H00 dimanche avant d'être tué trois heures plus tard dans un échange de tirs avec les forces d'élite (SWAT).
50 personnes sont mortes et 53 autres blessées au cours de la fusillade au Pulse, qualifiée par le président Barack Obama d'«acte de terreur et de haine».
Plus de détails à suivre...