Le profit de Twitter grimpe alors que Trump critique le réseau social

SAN FRANCISCO — Twitter a affiché mardi une solide croissance de son bénéfice trimestriel et de son nombre d’utilisateurs, alors que le président américain Donald Trump publiait sur le réseau des critiques à son sujet, pour avoir prétendument fait preuve de discrimination à son égard sur le plan politique.

La société a indiqué que son bénéfice net pour les trois premiers mois de l’année avait augmenté grâce à la forte demande publicitaire. Le nombre d’utilisateurs quotidiens a augmenté de 11 % à 134 millions pour le premier trimestre de 2019, à la fois grâce «à la croissance interne, aux améliorations continues du produit et au marketing».

La société de San Francisco a commencé à divulguer des chiffres sur sa base d’utilisateurs quotidiens au trimestre précédent. Ces utilisateurs se connectent au site au moins une fois par jour et voient des publicités sur la plateforme. Twitter indique que ces mesures quotidiennes remplaceront les données sur son nombre d’utilisateurs mensuel, que l’entreprise cessera de divulguer.

«Jeux politiques»

Peu de temps après la publication des chiffres, M. Trump s’est adressé à Twitter pour dénoncer le traitement que lui a réservé le réseau social, l’accusant de jouer à des «jeux politiques».

«Ils ne me traitent pas bien en tant que républicain. Très discriminatoire», a-t-il déclaré, appelant à «davantage d’entreprises plus justes», semblant évoquer l’intérêt manifesté par les législateurs américains pour réglementer les entreprises de technologie. M. Trump a souvent critiqué les réseaux sociaux, qu’il accuse d’avoir un parti pris contre les républicains.

La société a réalisé un bénéfice de 190,8 millions $US, ou 25 ¢US par action, pour le premier trimestre. Après ajustements pour exclure les gains et les coûts non récurrents, le bénéfice a progressé de 10 % à 66,4 millions $US, ou 9 ¢US par action. Les analystes visaient un bénéfice de 15 ¢US par action, selon les prévisions recueillies par Zacks Investment Research.

Les revenus pour le trimestre se sont élevés à 786,9 millions $US, dépassant les prévisions des analystes, qui s’attendaient à des produits de 774,9 millions $US.