Barack Obama était devenu le premier président américain en exercice à visiter Hiroshima, en mai 2016. Le premier ministre japonais Shinzo Abe l'avait accompagné.

Le premier ministre japonais ira à Pearl Harbor avec Barack Obama

Le premier ministre japonais Shinzo Abe visitera Pearl Harbor en compagnie du président américain Barack Obama à la fin du mois, devenant du même coup le premier dirigeant de ce pays à visiter la base navale d'Hawaï attaquée par les Japonais en 1941, entraînant les États-Unis dans la Deuxième Guerre mondiale.
Cette annonce inattendue, lundi, arrive deux jours avant le 75e anniversaire de l'attaque et six mois après que M. Obama fut devenu le premier président américain en fonction à visiter le monument commémoratif d'Hiroshima pour les victimes du bombardement atomique de cette ville à la fin de la même guerre.
Dans une brève déclaration faite aux journalistes, M. Abe a déclaré qu'il visiterait Hawaï les 26 et 27 décembre afin de prier pour les personnes décédées à Pearl Harbor et pour une dernière rencontre au sommet avec M. Obama, dans les derniers jours de sa présidence.
La Maison-Blanche a confirmé une rencontre à Hawaï le 27 décembre, précisant que celle-ci illustrerait le pouvoir de la réconciliation, qui a transformé d'anciens adversaires en proches alliés, unis par des valeurs et des intérêts communs.
Plus de 2300 militaires américains sont morts lors de l'attaque aérienne surprise, qui sera soulignée mercredi par une cérémonie et un moment de silence à 7 h 55, l'heure où les avions japonais ont atteint leur première cible.