Le musée d'Auschwitz interdit Pokémon Go

Le musée d'État Auschwitz-Birkenau a dû interdire à ses visiteurs de jouer à Pokémon Go sur leur téléphone intelligent.
Pokémon Go est une nouvelle application extrêmement populaire de réalité augmentée qui permet, grâce à un GPS, de trouver de petites créatures virtuelles dans son environnement réel et de les attraper.
Des gens auraient joué à Pokémon Go sur le site du camp de concentration nazi et à d'autres endroits commémoratifs à travers le monde.
Le musée d'Auschwitz a écrit sur Twitter, mardi, que jouer à Pokémon Go était interdit sur le site pour une question de respect.
Le musée polonais n'a pas pu être contacté, mercredi, pour émettre un commentaire.