Le monde express

Six personnes arrêtées en Égypte pour un drapeau arc-en-ciel
Au moins six personnes ont été arrêtées en Égypte après avoir brandi un drapeau arc-en-ciel, symbole mondial de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT) lors d'un concert au Caire, a-t-on appris mardi de sources sécuritaires et judiciaires. Elles sont accusées «d'indécence publique» et «d'incitation des jeunes à l'immoralité», selon les mêmes sources. Le parquet national égyptien pour la sécurité de l'État mène l'enquête sur les faits qui ont eu lieu vendredi, lors du concert du célèbre groupe libanais Mashrou' Leila, très engagés dans la défense des personnes LGBT, selon une source judiciaire.  AFP
***
Référendum sur l'avortement en Irlande
Cédant aux pressions des militants pro-IVG, le gouvernement irlandais a annoncé mardi l'organisation au printemps 2018 d'un référendum sur l'avortement, actuellement illégal dans le pays sauf en cas de menace pour la vie de la mère. Le référendum aura lieu «en mai ou juin 2018», a annoncé Dublin dans un communiqué. La consultation dans de pays à forte tradition catholique portera plus exactement sur le huitième amendement de la Constitution irlandaise qui garantit «le droit à la vie» de l'embryon, en tenant compte du «droit égal à la vie de la mère». Le premier ministre Leo Varadkar, arrivé au pouvoir en juin, avait jugé cette loi «trop restrictive».  AFP
***
Annulation du vote sur Obamacare
Devant la perspective d'une défaite assurée, les leaders du Parti républicain ont décidé, mardi, d'annuler le vote prévu sur l'abrogation de la loi sur les soins de santé promulguée par l'ex-président Barack Obama. En quittant un lunch rassemblant des sénateurs républicains réunis pour discuter des prochaines étapes dans ce dossier, le sénateur du Kansas, Pat Roberts, a déclaré que le leader républicain au Sénat et d'autres dirigeants avaient convenu d'annuler le vote puisqu'ils n'étaient pas parvenus à rassembler le nombre de voix nécessaires. Un autre sénateur, Jeff Flake de l'Arizona, a confirmé à son tour qu'il n'y aurait pas de vote.  AP
***
Russie: Facebook pourrait être bloqué en 2018
Les autorités russes ont menacé mardi de bloquer le réseau Facebook en 2018 s'il ne respecte pas une loi récente contraignant les sociétés Internet à stocker les données personnelles de leurs utilisateurs en Russie. Le respect de cette loi «est obligatoire pour tout le monde. Dans tous les cas, nous ferons en sorte que la loi soit respectée ou alors la société ne pourra plus travailler sur le territoire russe», a déclaré le patron de l'agence de régulation des télécoms Alexandre Jarov. Il a précisé attendre que l'entreprise l'informe des mesures qu'elle compte prendre.  AFP