Selon le département d'État des États-Unis, le gouvernement turc ne permet pas à des citoyens qui possèdent une autre nationalité et qui sont arrêtés de contacter les diplomates de cet autre pays afin d'obtenir de l'aide.

Le Canada incapable de rencontrer les Turco-Canadiens détenus en Turquie

Des diplomates canadiens en Turquie n'ont pas été en mesure de rencontrer les deux Turco-Canadiens détenus pour leur possible implication dans la tentative de coup d'État survenue plus tôt ce mois-ci dans ce pays.
Affaires mondiales Canada n'a pas révélé l'identité des deux Canadiens pour des raisons de la protection de la vie privée. Les proches des individus arrêtés ont toutefois indiqué qu'il s'agissait de David Hanci et Ilhan Erdem.
David Hanci vit et travaille à Calgary, tandis qu'Ilhan Erdem habite présentement en Turquie, mais résidait auparavant à Toronto et à Ottawa.
Tous deux ont la double nationalité et ont été arrêtés plus tôt en juillet en Turquie.
Selon des médias turcs, ils seraient accusés d'avoir des liens avec l'imam Fethullah Gülen, qui habite aux États-Unis et que le gouvernement turc accuse d'avoir orchestré la tentative de coup d'État du 15 juillet. Le soulèvement politique avait causé la mort de plus de 200 personnes.
Des représentants du Canada ont été en contact avec les autorités turques et ont pu fournir de l'assistance aux familles des détenus, selon une source gouvernementale, mais n'ont pas pu rencontrer ces derniers.
Selon le département d'État des États-Unis, le gouvernement turc ne permet pas à des citoyens qui possèdent une autre nationalité et qui sont arrêtés de contacter les diplomates de cet autre pays afin d'obtenir de l'aide.