Tara Reade
Tara Reade

L’accusatrice de Joe Biden l’appelle à renoncer à la présidentielle

WASHINGTON — La femme qui assure avoir été victime d’agression sexuelle par le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Joe Biden, a appelé jeudi ce dernier à renoncer à l’élection présidentielle.

Tara Reade, 56 ans, accuse Joe Biden, 77 ans, de l’avoir agressée sexuellement dans un couloir du Congrès américain en 1993, lorsqu’il était sénateur et qu’elle travaillait pour lui.

L’ancien vice-président de Barack Obama a démenti ces accusations qui empoisonnent sa campagne.

Dans sa première intervention télévisée depuis le démenti de Joe Biden la semaine dernière, Tara Reade lui a demandé de renoncer à la course à la Maison-Blanche.

«Vous voulez qu’il se retire ?», lui demande une journaliste. «J’aimerais qu’il le fasse, mais il ne le fera pas», a répondu Mme Reade, estimant qu’il était «un peu tard» pour qu’il lui présente des excuses.  

Tara Reade a par le passé publiquement soutenu Bernie Sanders, candidat à la primaire démocrate qui a reconnu sa défaite face à Joe Biden.

Depuis son abandon début avril, Joe Biden est seul en piste côté démocrate pour affronter Donald Trump lors de l’élection présidentielle du 3 novembre. Il est en tête dans les derniers sondages, profitant des critiques contre la gestion par le président de la pandémie de COVID-19.