L’ABC du cauchemar démocratique

Jean-Simon Gagné
Jean-Simon Gagné
Le Soleil
Des élections au temps du coronavirus? Jusqu’ici, l’exercice se révèle compliqué, mais possible. Un tour du monde du casse-tête électoral en 26 étapes.

A comme Abstention

Si les électeurs qui s’abstiennent de voter formaient un parti, ce dernier deviendrait souvent la principale formation politique. C’est le cas aux États-Unis, en France, au Canada et au Québec. La crise du coronavirus n’améliore pas les choses. Le 15 mars, lors du premier tour des élections municipales en France, le taux d’abstention a dépassé 55 %.1

B comme Blague

Dans l’espoir de relancer l’économie américaine et de favoriser la réélection du président Trump, le Parti républicain mise sur le tourisme relié... à la pêche à la ligne! En prime, la création d’un poisson combinant les gênes d’un maskinongé et ceux de Donald Trump, baptisé le «maskidonald». Très agressif. Combatif. En plus, il atteint une taille phénoménale. Le problème, c’est qu’il est si stupide qu’il ne nage toujours pas...

C comme Cauchemar

Le livre Will He Go? imagine le scénario cauchemar pour les élections présidentielles du 3 novembre aux États-Unis.2 En fin de soirée, le républicain Donald Trump et le démocrate Joe Biden se retrouvent quasiment à égalité. Trump détient une légère avance dans les trois États qui restent à départager — la Pennsylvanie, le Michigan et le Wisconsin. Il se déclare vainqueur. Mais Biden refuse de concéder la victoire. Beaucoup de votes par la poste restent à compiler. De fait, durant les jours suivants, la tendance s’inverse. Joe Biden crie à son tour victoire. Attendez. Cette fois, c’est Donald Trump qui s’oppose. Selon lui, on lui vole l’élection! Le pays se retrouve soudain avec deux présidents…3

Le livre <em>Will He Go?</em> imagine le scénario cauchemar pour les élections présidentielles du 3 novembre aux États-Unis. Sur la photo, le président Donald Trump le 5 août.

D comme Décompte

Selon l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale, 69 pays ou territoires ont choisi de reporter la date d’un scrutin depuis le début de la pandémie. Au moins 49 ont tenu une élection malgré tout, avec un succès fort variable.4

E comme «Élections fantômes»

Le 10 mai, la Pologne a tenu une élection présidentielle fantôme. En théorie, un scrutin avait lieu. En pratique, les électeurs n’avaient nulle part où voter.5 À qui la faute? Le gouvernement et l’opposition se rejetaient mutuellement le blâme. Finalement, une «vraie» élection s’est déroulée le 28 juin, au terme d’une campagne plus ou moins équitable. À la télévision d’État (TVP), 97 % des reportages consacrés au président Andrzej Duda étaient élogieux. En contrepartie, 87 % de ceux qui parlaient de l’opposant Rafal Trzaskowski étaient négatifs. On dit que même si Trzaskowski avait réussi à marcher sur les eaux, la TVP l’aurait ridiculisé en disant qu’il ne savait pas nager.6

F comme Fraude

À l’échelle mondiale, la fraude électorale est aussi répandue que les moustiques dans une bleuetière du Lac-Saint-Jean. Sauf aux États-Unis, même si deux conseillers municipaux du New Jersey ont été accusés de fraude après la découverte de centaines de bulletins de vote suspects ce printemps.7 Mais ce genre d’événement reste marginal. Une base de données de l’Université de l’Arizona a recensé 491 bulletins de vote frauduleux sur plusieurs centaines de millions expédiés par la poste, de 2000 à 2012. L’État de l’Oregon, qui envoie un bulletin de vote à chaque électeur, depuis l’an 2000, a rapporté 14 cas de fraude.8

G comme 5G et coronavirus

Au Québec, selon un coup de sonde de l’Institut national de la santé publique, 6 % des électeurs croient qu’il existe un lien entre le futur réseau de téléphonie 5G et la propagation du coronavirus.9 Parmi les professionnels de la santé, la proportion grimpe à 13 %.10 En Australie, un électeur sur 8 croit qu’il existe un lien entre le réseau 5G et le coronavirus.11

H comme Hong Kong

Officiellement, les autorités ont reporté d’un an l’élection du Parlement local pour cause de coronavirus.12 Mais l’opposition y voit une autre manœuvre de Pékin pour réduire l’autonomie du territoire rebelle. Au cours des dernières semaines, les candidatures de plusieurs candidats de l’opposition ont été interdites. Des professeurs d’université trop indépendants d’esprit ont été congédiés. Un programme satirique de la télé publique a été retiré des ondes. Des livres jugés «séditieux» ont même disparu des rayons des librairies et des bibliothèques.13

I comme Inégalités

En Amérique du Sud, la démocratie est-elle soluble dans les inégalités? On le saura bientôt. Depuis le début de la pandémie, la fortune des 73 milliardaires du continent a bondi de 48,2 milliards $.14 Au même moment, 16 millions de personnes sont en voie de tomber dans la pauvreté absolue.15 Quelqu’un pourrait-il nous réveiller quand le cauchemar sera fini?

J comme Jeanne D’Arc

On la surnomme la «Jeanne d’Arc biélorusse». Mais la candidate Svetlana Tsikhanovskaïa n’a rien de très guerrier. Le président Loukachenko a commis l’erreur d’autoriser la candidature de cette femme «inoffensive», «qui ne savait même pas tenir une arme». Il pourrait le payer cher, aux élections du 9 août. Si elle est élue, Madame promet d’organiser des élections libres, après un quart de siècle de régime autoritaire. Rien de plus. De quoi unir tous les opposants.16

Svetlana Tsikhanovskaïa est surnommée la «Jeanne d’Arc biélorusse»

K comme Jaroslav Kaczynski

L’ancien président polonais Jaroslav Kaczynski ne voulait pas reporter d’un an l’élection présidentielle. Selon lui, le pays sera alors plongé dans une grave crise économique à cause de la pandémie. De quoi diminuer les chances de réélection de son chouchou, le président Andrzej Duda. «Les gens blâment toujours le gouvernement dans ces circonstances», a-t-il conclu.17

L comme Loukatchenko

Au pouvoir depuis 1994, le président biélorusse Alexandre Loukachenko s’impose comme un expert de la magouille électorale. Cette année, alors que sa popularité semble amochée par la pandémie, il s’est surpassé. À la veille des élections, ses policiers ont arrêté 33 prétendus mercenaires russes, venus «déstabiliser le pays». Selon l’agence Belta, c’est un détail qui a les perdus. «Contrairement à des touristes russes ordinaires, ils ne buvaient pas d’alcool».18

M comme Municipales

En France, le maintien du premier tour des élections municipales, le 15 mars, soulève la controverse. Jusqu’au bout, les fidèles du président Emmanuel Macron répètent que «voter n’est pas plus dangereux que de faire ses courses». Sur le terrain, les précautions sanitaires varient d’un endroit à un autre. «Le gel hydroalcoolique était fourni en très petits flacons ou pas du tout; il n’y avait pas de masques [...], se souvient un politicien marseillais. [...] Au moment du dépouillement, on tripotait à mains nues des bulletins touchés par des gens qui s’étaient humecté les doigts avant de les prendre.»19 Dès le lendemain, le président Macron annonce la fermeture quasi complète du pays. Trop tard pour les centaines de travailleurs d’élection contaminés.20 En signe de dérision, un électeur avait voté en costume d’astronaute.

N comme Norvège

Peu importe où vous regardez, la Norvège figure toujours parmi les premières de classe. Le taux de satisfaction envers la démocratie.21 La qualité de vie sur l’Indice du développement humain des Nations-Unies.22 Le nombre de médecins par habitant. Ajoutez-y la maîtrise de la pandémie, avec «seulement» 4,7 décès par tranche de 100 000 habitants.23 À titre de comparaison, le Québec en déplore 15 fois plus. Comme disent les cyniques, mieux vaut être jeune, riche et santé, plutôt que vieux, pauvre et malade.

O comme «Oh, my God what a disaster!»

Le 23 juin, l’État de New York tenait une élection. Six semaines plus tard, certains résultats ne sont pas encore... définitifs! Apparemment, personne n’avait prévu la hausse phénoménale du nombre d’électeurs qui voulaient recevoir leur bulletin de vote par la poste. Même le fabricant n’arrivait plus à suivre le rythme! À la fin, les scrutateurs ont été ensevelis sous 400 000 bulletins venus de partout. Des milliers ont été rejetés pour des erreurs mineures. Sans parler de ceux qui sont restés coincés à la poste. Un désastre. Un vrai.24

P comme Peur

Aux États-Unis, 38 % des citoyens perçoivent le coronavirus comme une grave menace pour leur santé. 41% s’inquiètent davantage pour leurs finances personnelles.25 Il faut dire que 30 millions d’Américains ont perdu leur emploi en l’espace de cinq mois. Et que 20 millions pourraient perdre leur maison ou leur logement.

Le défi s’annonce colossal pour la poste américaine alors que jusqu’à 77% des électeurs pourraient voter par correspondance aux élections du 3 novembre.

Q comme QAnon

À mi-chemin entre la secte et le jeu d’énigme, le mouvement d’extrême droite a le vent dans les voiles. Ses adeptes croient que des élites corrompues et pédophiles dirigent secrètement les États-Unis (et le monde). Les «Anons» aiment les rassemblements de Donald Trump et les grandes manifs anti-confinement comme celle de Berlin, le 1er août.26 Au moins trois candidats républicains au Congrès ont souvent relayé leurs messages.27

R comme Recette victorieuse

Sur les petites îles de Saint-Christophe-et-Niévès, dans les Caraïbes, la coalition gouvernementale a trouvé LA recette pour se faire réélire durant la pandémie : mener la campagne électorale en mai  pendant que les 50 000 habitants étaient soumis à un confinement sévère et que l’opposition restait invisible. Seuls les membres du gouvernement continuaient leurs activités «officielles». Le rêve! Pour couronner le tout, les observateurs de l’Organisation des États américains (OEA) ont été priés de rester chez eux. À la fin, nous vous laissons deviner qui a gagné...28

S comme Corée du Sud 

La Corée du Sud fait figure d’élève modèle. Un autre. Le 30 avril, pendant que le monde crevait de peur, le pays de 51 millions d’habitants a tranquillement organisé des élections générales. Tout était réglé au quart de tour dans les bureaux de vote. Prise de température. Distance de trois mètres. Port du masque obligatoire. Les électeurs devaient même enfiler des gants jetables avant de voter! Que voulez-vous ajouter?29 

T comme Trump

Le 30 juillet, le président américain s’est demandé s’il ne fallait pas de reporter les élections du 3 novembre. Le problème, c’est que la constitution des États-Unis ne lui donne pas ce pouvoir. L’article II stipule qu’il appartient au Congrès (le Sénat et la Chambre des représentants) de fixer la date des élections. Impossible d’être plus clair.30

U comme Union States Postal Service

La poste américaine se retrouve au cœur de la tourmente électorale. En théorie, jusqu’à 77 % des électeurs pourraient voter par correspondance, cet automne.31 Hélas, la glorieuse institution n’est plus que l’ombre d’elle-même. De 2007 à 2018, elle a cumulé des pertes de 69 milliards $. Cette année, plus de 3400 postiers ont contracté le coronavirus.32 Bref, le défi s’annonce colossal. Un exemple? En 2016, dans l’État du Michigan, 500 000 électeurs avaient réclamé un bulletin de vote par la poste. Cette année, leur nombre atteint déjà 1,8 millions.33

V comme «vote par correspondance»

En Allemagne, le vote par correspondance s’impose durant la pandémie. En Bavière, il fait même augmenter la participation!34 Aux États-Unis, c’est le contraire. Bon nombre d’Américains craignent qu’il ne provoque le chaos. Depuis le mois de mars, le président Donald Trump a ridiculisé le vote par correspondance à 80 reprises. Il a même suggéré que la compilation des résultats pourrait prendre des années.35 Un comble quand on sait qu’en 2016, le président a lui-même voté… par la poste.

W comme Wisconsin

Le 7 avril, l’État du Wisconsin vote dans la confusion totale. Le gouverneur démocrate veut reporter le vote. La législature à majorité républicaine s’y oppose. À la surprise générale, la Cour suprême ordonne que le scrutin ait lieu, à quelques heures d’avis. À Milwaukee, seulement 5 bureaux de vote sur 180 sont ouverts. Les files d’attente s’étirent à l’infini. Dans les semaines suivantes, la santé publique de Milwaukee recense au moins 40 cas de contamination directement reliés aux élections...36

X comme «plainte contre X»

En France, la gestion de la pandémie se retrouve devant les tribunaux. Le 4 août, dans le Jura, l’épouse d’un urgentologue décédé du coronavirus a porté plainte pour «homicide involontaire» contre X, c’est-à-dire contre l’hôpital où il travaillait. Selon Madame, le défunt n’aurait pas bénéficié d’un matériel de protection adéquat.37 Ailleurs, les réclamations prennent une tournure plus politique. Le 7 juillet, la Cour de justice de la République a ouvert une enquête contre trois anciens responsables, incluant l’ancien premier ministre Édouard Philippe. 

Y comme Neil Young

Le musicien poursuit l’organisation électorale de Donald Trump pour avoir fait jouer sans autorisation Rockin’ in the Free World et Devil’s Sidewalk durant un rassemblement en Oklahoma, le 20 juin. «[…] En son âme et conscience, le plaignant ne peut pas accepter que sa musique serve de thème pour une campagne  […] basée sur l’ignorance et la haine», peut-on lire dans la plainte déposée devant la Cour fédérale de New York.38

Z comme Nouvelle-Zélande

Le 8 juin, après 25 jours consécutifs sans avoir recensé un seul nouveau cas de coronavirus, le pays a mis fin à toutes les mesures distanciation physique. Un exploit. Depuis, le virus a fait un léger retour à cause d’un cafouillage dans les mesures de quarantaine imposées aux voyageurs. Par mesure de sécurité, le pays propose le voter par la poste, lors des élections générales du 19 septembre.39

Notes

(1) «L’histoire désolante d’un fiasco politique», Le Figaro, 16 mars 2020.

(2) Lawrence Douglas, Will He Go? Trump and the Looming Election Meltdown in 2020, Grand Central Publishing, 2020.

(3) «Explainer: Why Election Day Could Be Just the Start of a Long Battle Over the U.S. Presidency», Reuters, 3 août 2020.

(4) Elections and COVID-19, International Institute for Democracy and Electoral Assistance (IDEA), mars 2020.

(5) «Élection fantôme en Pologne», Agence France-Presse, 10 mai 2020.

(6) «For a Bitter Taste of Polish Populism, Just Watch the Evening News», The Guardian, 25 juin 2020.

(7) «N.J. Election Fraud Case Draws A Trump Tweet But Suggests Safeguards Are Working», National Public Radio (NPR), 1er juillet 2020.

(8) «US Election: Do Postal Ballots Lead to Voting Fraud?» bbc.com, 30 juillet 2020.

(9) «5G et coronavirus : les origines de la théorie du complot», Agence Science-Presse, 18 avril 2020.

(10) COVID-19 : Pandémie, croyances et perceptions, Institut national de santé publique, Sondages sur les attitudes et comportements de la population québécoise, 3 août 2020.

(11) «One in Eight Believe 5G is Spreading Virus», Australian Associated Press, 18 mai 2020. 

(12) «À Hong Kong, les autorités reportent les élections d’un an en invoquant le Covid-19», Courrier international, 31 juillet 2020.

(13) «Books Pulled from Library Shelves, Songs Banned...it’s the New Normal in Hong Kong», The Guardian, 2 août 2020.

(14) «Latin American Billionaires Surge as World’s Most Unequal Region Buckles under Coronavirus Strain», Oxfam International, 27 juillet 2020.

(15) «UN Agencies Warn Millions May Slide into Extreme Poverty in the Caribbean Due to COVID-19», Caribbean National Weekly, 28 juin 2020.

(16) «La Biélorussie, théâtre d’une “révolution de femmes”», Le Monde, 1er août 2020.

(17) P«oland and Hungary Use Coronavirus to Punish Opposition», The New York Times, 22 avril 2020.

(18) «La Biélorussie annonce avoir arrêté 33 mercenaires du groupe Wagner», Radio France internationale, 29 juillet 2020.

(19) «Les municipales, incubateur du virus», Libération, 11 avril 2020.

(20) «Coronavirus : le premier tour des municipales au banc des accusés», Le Point, 12 avril 2020.

(21) Global Satisfaction with Democracy 2020, University of Cambridge. 

(22) Rapport sur le développement humain 2019 , Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD)

(23) Coronavirus Resource Center, Johns Hopkins University & Medecine 

(24) «Why the Botched N.Y.C. Primary Has Become the November Nightmare», The New York Times, 3 août 2020.

(25) Pew Research Center

(26) «Berlin protests against coronavirus rules divide German leaders», The Guardian, 3 août 2020.

(27) «QAnon: What is it and where did it come from?» bbc.com, 22 juillet 2020.

(28) «Already Frail, Latin American Democracy Faces Wider Threats in Pandemic» , The New York Times, 25 juillet 2020.

(29) «South Korea Goes to the Polls, Coronavirus Pandemic or Not», The New York Times, 10 avril 2020.

(30) «Trump Floats Idea of Delaying Election, Though Constitution Does not Give Him that Power», Reuters, 30 juillet 2020.

(31) «Anxieties About Mail Ballots on Display in Latest Round of Primaries, Highlighting Worries for Fall», The Washington Post, 4 août 2020.

(32) M«ail-in Ballots Thrust Postal Service into Presidential Race», Associated Press, 25 juin 2020.

(33) «Trump’s Attacks On Mail Service Sow Voting Fears», The New York Times, 1er août 2020.

(34) «Municipales : le vote postal, une alternative qui fonctionne en Allemagne», Le Figaro, 27 mai 2020.

(35) Trump, in «Fox & Friends» Interview, Warns it Could Take Years to Get Election Results with Mass-Mailed Ballots, Fox News, 5 août 2020.

(36) «Can Democracy Survive the Pandemic?»  The New York Times, 10 avril 2020

(37) «L’épouse d’un urgentiste mort du Covid-19 porte plainte contre X», La Croix, 4 août 2020.

(38) «Neil Young Sues Donald Trump Campaign for Using his Music», The Guardian, 4 août 2020.

(39) «New Zealand PM Ardern’s Ratings Sky High Ahead of Election», Reuters, 26 juillet 2020.