La tour Eiffel accueille environ six millions de visiteurs par an.

La tour Eiffel fermée en raison d'une grève

La tour Eiffel était toujours fermée mardi soir en raison d'une grève du personnel et le monument emblématique de Paris pourrait être de nouveau bloqué mercredi, a annoncé à l'AFP un représentant du personnel.
Le personnel de soirée a voté la grève ce mardi en fin d'après-midi, a indiqué un porte-parole des syndicats, Denis Vavassori.
La reconduite du mouvement sera par ailleurs proposée mercredi matin à l'équipe de jour et «vu la motivation et l'inquiétude des personnels, la tour Eiffel devrait être fermée demain» mercredi, a estimé ce responsable syndical.
Fermé au public depuis le début de la matinée, le monument symbole de la capitale française accueille habituellement quelque 6000 visiteurs par jour en cette période de l'année, et environ six millions par an.
Une lettre ouverte à la direction, signée par 200 salariés, dénonce notamment un manque de dialogue social et une absence de transparence sur les projets liés à l'exploitation du monument.
Les syndicats s'inquiètent en particulier de projets de travaux à venir et d'embauches de cadres quand celles de personnel sont «gelées». Ils soulignent que le mouvement a été lancé volontairement à une période de moindre fréquentation, alors que la tour reçoit entre 20 000 et 25 000 personnes par jour pendant les vacances scolaires, afin de laisser une «possibilité de négociation».
Évoquant des revendications «illisibles et incompréhensibles sur des sujets de toutes natures, dont certains déjà traités», la directrice générale de la société d'exploitation de la tour Eiffel, Anne Yannic, a toutefois assuré à l'AFP que sa porte «restait ouverte».
La tour Eiffel emploie 300 personnes.
Elle avait déjà été fermée au public en juin lors des manifestations contre une réforme du code du travail très décriée du gouvernement socialiste, en plein Euro de football.