Des dizaines de soldats ont rapidement encerclé le campus attaqué.

Kaboul: l'attaque contre le campus de l'Université américaine a fait 13 morts

Des assaillants non identifiés ont attaqué mercredi l'Université américaine de Kaboul, en Afghanistan, faisant au moins 13 morts et des dizaines de blessés, ont indiqué les autorités.
On compte sept étudiants, trois policiers, deux gardiens de sécurité et un enseignant parmi les victimes, selon le bilan fourni par les dirigeants.
L'attentat n'a pas encore été revendiqué, mais les soupçons se tournent vers les talibans.
36 blessés
Trente-six personnes, dont neuf policiers, ont également été blessées.
L'assaut a débuté tout juste après 19 h, heure locale, par l'explosion d'une voiture piégée près de l'entrée de l'université. Des centaines d'étudiants étaient à ce moment sur place pour leurs cours du soir.
L'explosion a défoncé un mur, ce qui a permis à deux «terroristes» d'entrer sur le campus, a expliqué un porte-parole de la police. Les assaillants étaient munis d'armes automatiques et de grenades. L'assaut a duré environ neuf heures, jusqu'à ce que les deux hommes soient abattus par les policiers.
200 personnes prises au piège
Plus de 200 personnes prises au piège dans les bâtiments de l'université ont été secourues par les forces spéciales de la police.
Fonctionnant selon le modèle américain, l'université a été fondée en 2006 afin d'offrir des formations en arts et sciences sociales. Plus d'un millier d'étudiants sont présentement en voie d'y obtenir un diplôme.
Les talibans tentent de renverser le gouvernement afghan depuis 15 ans et ils considèrent les civils comme des cibles légitimes.