Sur les panneaux publicitaires, les façades des immeubles ou mêmes les arbres, les affiches des candidats ont envahi les villes et les bourgades, remplaçant parfois même les affiches à la mémoire des «martyrs» des forces irakiennes, qui ont lutté contre le groupe État islamique.
Sur les panneaux publicitaires, les façades des immeubles ou mêmes les arbres, les affiches des candidats ont envahi les villes et les bourgades, remplaçant parfois même les affiches à la mémoire des «martyrs» des forces irakiennes, qui ont lutté contre le groupe État islamique.

Irak: «toujours les mêmes têtes» aux élections depuis Saddam Hussein

Ammar Karim
Agence France-Presse
BAGDAD — Dix ans après les premières élections multipartites, beaucoup d'Irakiens sont désabusés : pour eux, si le dictateur Saddam Hussein a disparu, il a été remplacé par une caste de politiciens inamovibles qui se partage le pouvoir pour leur unique profit.