Des employés municipaux tentent d'ouvrir une canalisation afin d'évacuer l'eau accumulée dans cette rue de Kolkata en Inde.

Inondations meurtrières en Inde

Les inondations qui ravagent depuis quelques jours des régions du centre et de l'est de l'Inde ont causé la mort d'au moins 40 personnes selon le bilan dressé lundi par les autorités indiennes.
Des centaines de milliers d'autres personnes ont pour leur part été contraintes de quitter leur domicile en raison de la crue des eaux.
Les pluies diluviennes des derniers jours ont fait déborder l'eau du fleuve Gange et de ses affluents. Le phénomène touche au moins 20 districts administratifs des États du Madhya Pradesh, du Bihar et de l'Uttar Pradesh.
Noyades et électrocutions
Les décès sont principalement imputables à la noyade, à l'électrocution et aux blessures causées par l'effondrement de maisons.
Il est fréquent que de fortes pluies s'abattent en Inde durant la saison de la mousson qui dure en Asie du Sud de juin à septembre.