Une photo de Heather Heyer trône parmi les fleurs sur les lieux du mémorial dressé à l'endroit où elle a été happée, samedi, à Charlottesville.

Heather Heyer, «héroïne» morte en défendant les gens

La femme qui est morte lorsqu'une voiture a foncé dans une foule qui manifestait contre un rassemblement suprémaciste en Virginie est décrite comme une «véritable héroïne» qui est décédée en faisant ce qu'elle aimait : défendre les gens.
Deux policiers de l'État ont aussi perdu la vie samedi après l'écrasement de leur hélicoptère dans un secteur boisé alors qu'ils étaient déployés pour contenir les débordements violents. Des proches se sont souvenus d'eux comme des gens engagés qui aimaient leur travail.
Heather Heyer, âgée de 32 ans, était parmi les centaines de manifestants qui s'étaient rassemblés à Charlottesville pour dénoncer ce qui serait le plus grand rassemblement de suprémacistes depuis dix ans - dont des néo-nazis, des skinsheads et des membres du Ku Klux Klan - qui étaient descendus dans la rue pour dénoncer le retrait d'une statue de Robert E. Lee, le commandant en chef de l'armée sudiste pendant la Guerre civile américaine (1861-1865).
Felicia Correa, une amie de longue date de Mme Heyer, a parlé d'elle comme d'une «vraie héroïne américaine». Elle affirme avoir parlé à la mère de la victime, qui a lui dit que sa fille était morte en faisant ce qu'elle aime.
En date de dimanche après-midi, Mme Correa avait collecté environ 125 000 $ pour aider la famille de Mme Heyer dans son deuil.
Berke M.M. Bates et Jay Cullen sont décédés samedi alors que leur hélicoptère s'est écrasé dans un boisé.
Heather Heyer a grandi dans le comté de Greene et travaillait comme assistante juridique. Son patron, Larry Miller, a confié que la jeune femme était spécialisée dans les dossiers de faillite et qu'elle avait un «grand coeur».
«Elle se souciait des gens dont on devait s'occuper. C'était vraiment une bonne personne», a-t-il ajouté.
Le gouverneur touché
Le gouverneur de la Virginie, Terry McAuliffe, dit avoir été touché par le décès de deux policiers, Jay Cullen et Berke M.M. Bates, qu'il connaissait personnellement.
M. McAuliffe utilise souvent les appareils de la police de l'État et M. Cullen était fréquemment son pilote. Avant de se joindre à l'unité d'aviation, M. Bates faisait partie de l'équipe de gardiens qui protégeaient le gouverneur et sa famille.
«C'est très personnel pour moi. Nous étions très proches», a-t-il déclaré dimanche matin après la messe.
M. Cullen, qui travaillait depuis 23 ans dans cette unité, laisse dans le deuil sa femme et ses deux garçons. M. Bates, qui s'était joint à cette unité en 2004, laisse derrière lui sa femme, et ses deux enfants, un fils et une fille.