Le registre fédéral des armes d'épaule a été aboli par le gouvernement conservateur en 2012.

États-Unis: «Les armes sont le problème», selon l'ONU

Le Haut-Commissariat des Nations unies (ONU) aux droits de l'Homme estime que le contrôle des armes à feu aux États-Unis est insuffisant et appelle les élus à prendre leurs responsabilités pour protéger les citoyens américains.
Dans la foulée de la fusillade sanglante qui a fait au moins 49 morts en fin de semaine dans une boîte de nuit d'Orlando, en Floride, le commissaire Zeid Ra'ad al-Hussein a dénoncé une «propagande proarmes irresponsable» qui fait croire que les armes à feu rendent la société plus sécuritaire.
Trop accessibles
Il s'est interrogé sur la facilité avec laquelle on peut se procurer aux États-Unis des armes et des fusils d'assaut comme celui utilisé lors de l'attentat de samedi.
Évoquant un rapport onusien sur les armes à feu publié en avril, M. Zeid a cité l'exemple de plusieurs pays où un contrôle plus serré des armes à feu a mené à une «réduction importante des crimes violents».
Le porte-parole de l'agence onusienne, Rupert Colville, a déclaré aux journalistes, mardi à Genève, que «les armes sont le problème».