Le dirigeant de l'agence américaine de protection de l'environnement, Scott Pruitt, a quitté une rencontre ministérielle du G7 en raison d'un autre engagement après avoir seulement pris part à la séance inaugurale de dimanche matin.

Environnement: Pruitt quitte une rencontre du G7

Le dirigeant de l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA), Scott Pruitt, a quitté prématurément une rencontre ministérielle du G7.
Selon le ministre italien de l'Environnement, qui préside l'événement de deux jours, à Bologne, M. Pruitt a quitté en raison d'un autre engagement après avoir seulement pris part à la séance inaugurale de dimanche matin.
Scott Pruitt est responsable de la question de l'environnement au sein de l'administration de Donald Trump, qui a récemment annoncé son retrait de l'accord de Paris sur les changements climatiques.
Les six autres pays membres du G7 - le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, le Japon, l'Italie et le Canada - y avaient tous confirmé leur adhésion lors du sommet en Sicile, le mois dernier.
Tête-à-tête espéré
Plus tôt cette semaine, la ministre canadienne de l'Environnement, Catherine McKenna, a dit espérer pouvoir s'entretenir en privé avec M. Pruitt. 
On ignore si elle en a eu l'occasion avant le départ précoce de ce dernier.
La ministre McKenna souhaitait notamment discuter des Grands Lacs, de la pollution de l'air et des innovations en matière d'énergies renouvelables.