Après la découverte de carcasses de vaches, des centaines de villageois ont participé à des émeutes dans le nord de l’Inde, notamment à Chingravati, où de nombreux véhicules ont été incendiés, lundi.

Deux morts dans des émeutes après la découverte de vaches mortes en Inde

NEW DELHI — Deux personnes, dont un policier, ont été tuées lundi par une foule en colère dans des villages du nord de l’Inde après la découverte de carcasses de vaches, animal considéré comme sacré en Inde, a indiqué la police locale.

La police a tiré en l’air pour disperser plusieurs centaines de villageois furieux, qui ont incendié des véhicules et lancé des projectiles sur les forces de l’ordre envoyées en renfort, à 130 km de la capitale New Delhi.

«Il y avait près de 400 personnes venues de trois villages voisins», a expliqué Anand Kumar, directeur général de la police de l’État d’Uttar Pradesh. «Ils ont lancé de nombreux projectiles et provoqué des incendies», mettant le feu notamment à des dizaines de véhicules, a-t-il ajouté.

Un villageois et un inspecteur de police ont trouvé la mort dans ces violences et une enquête a été ouverte pour déterminer les  circonstances exactes de leur décès.