Des hommes d'affaires tentent de se protéger de la forte pluie à Tokyo. Un typhon approche du Japon.

Des vents violents paralysent l'aéroport international Narita, au Japon

L'aéroport international Narita, à Tokyo, a été paralysé pendant environ une heure lundi quand des vents violents ont contraint les contrôleurs aériens à quitter leur poste.
Des centaines de vols intérieurs ont également été annulés à l'autre grand aéroport de la ville.
Narita a été fermé vers 14 h 20, heure locale, quand les contrôleurs aériens ont été chassés de la tour de contrôle par des vents qui atteignaient 125 kilomètres/heure, selon un responsable du ministère des Transports. L'aéroport a repris ses activités environ une heure plus tard.
C'était la première fois que l'aéroport fermait en raison d'un typhon. Il avait été fermé une seule fois auparavant, en mars 2011, quand un séisme de magnitude 9,0 avait provoqué un tsunami dévastateur.
Le typhon Mindulle, qui a touché terre au sud de Tokyo en début d'après-midi lundi, a déversé des pluies abondantes et généré des vents puissants dans la région de la capitale japonaise. Onze personnes ont été blessées, dont trois plus sérieusement, selon les secouristes.
Vols annulés
L'aéroport Narita a précisé que 88 vols internationaux et 34 vols intérieurs ont été annulés. Plus de 400 vols intérieurs ont également été annulés à l'aéroport Haneda.
Mindulle générait toujours des rafales de plus de 160 kilomètres/heure lundi soir. La tempête devrait maintenant se déplacer vers le nord, vers la région de Tohoku, et rejoindre l'île d'Hokkaido mardi.
Les autorités ont mis en garde contre des inondations et des glissements de terrain.