Les amphores contenant des milliers de pièces neuves ont été trouvées à Tomares, près de Séville.

Des ouvriers espagnols déterrent un trésor romain

Des ouvriers qui installaient des tuyaux dans un parc du sud de l'Espagne ont déterré 600 kilos de pièces de monnaie romaines, ce que les responsables du patrimoine qualifient de découverte historique sans précédent.
Le Musée archéologique de Séville a expliqué que les ouvriers ont trouvé 19 amphores contenant des milliers de pièces neuves de bronze ou recouvertes d'argent et datant de la fin du IVe siècle.
Les pièces semblaient avoir été récemment frappées et étaient probablement entreposées pour payer des fonctionnaires ou des soldats. Elles ont été découvertes mercredi dans la ville de Tomares, près de Séville.
La directrice du musée, Ana Navarro, a dit qu'il s'agit d'un événement unique d'une valeur inestimable pour l'Espagne.
Elle a expliqué aux journalistes avoir communiqué avec ses homologues au Royaume-Uni, en France et en Italie, et qu'il s'agirait d'une des plus importantes découvertes pour cette époque.
Les travaux de construction ont été interrompus pendant que des archéologues examinent les lieux.
Les amphores, dont 10 qui seraient intactes, ont été retrouvées un mètre sous terre. Mme Navarro a dit que les pièces examinées jusqu'à présent portent l'effigie des empereurs Constantin et Maximien, avec différentes images sur l'autre face.
Les pièces seront éventuellement présentées au public par le musée.
Les Romains ont lancé la conquête de l'Espagne en 218 av. J.-C. et ont gouverné la région jusqu'au Ve siècle.