À Denver, plusieurs centaines de partisans de Donald Trump se sont rassemblés pour écouter des discours. Plusieurs brandissaient le drapeau étoilé ou portaient des vêtements bleus, blancs et rouges.

Des centaines de personnes se rassemblent pour appuyer Trump

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans plusieurs villes américaines pour appuyer le président Donald Trump, samedi.
Du capitole de l'État du Colorado, à Denver, à la tour Trump, à New York, et au monument de Washington, ils ont brandi des pancartes «Deplorables for Trump» (les déplorables pour Trump). Certains portaient même une reproduction en carton en taille réelle du président.
Dans plusieurs endroits, les partisans ont rencontré sur leur chemin des plus petits groupes d'opposants. À St. Paul, au Minnesota, six personnes qui s'opposaient à la manifestation d'appui ont été arrêtées après avoir lancé des feux d'artifice à l'intérieur du capitole de l'État avant de s'enfuir, ont indiqué les autorités policières. Dans cette ville, 400 partisans de Donald Trump ont fait face à une cinquantaine de contre-manifestants. Quelques escarmouches ont éclaté, mais la situation a été rapidement désamorcée.
Selon le Palm Beach Post, des gens des deux parties se sont échangé des insultes près de Mar-a-Lago, en Floride. Le convoi présidentiel du président s'est arrêté pour lui permettre d'envoyer la main à ses partisans.
À Denver, plusieurs centaines de partisans du président se sont rassemblés pour écouter des discours. Plusieurs brandissaient le drapeau étoilé ou portaient des vêtements bleus, blancs et rouges. Certains portaient des affiches sur lesquelles on pouvait lire: «Veterans before Refugees» (Les vétérans avant les réfugiés).
Au Maine, plus de 100 personnes ont participé à la manifestation qui s'est déroulée à Augusta. L'événement s'est terminé plus tôt que prévu à cause de la température glaciale.
En Caroline du Nord, des orateurs ont attaqué les médias et les politiciens libéraux, les accusant d'être séditieux en s'opposant au président. Quelques manifestants ont même brandi le drapeau confédéré. Une poignée de contre-manifestants ont tenté de perturber le rassemblement en faisant retentir des avertisseurs sonores.