Des manifestants brandissent des banderoles où il est écrit « La meilleure réponse est la paix » lors d'un rassemblement à Barcelone, le 26 août.

Démonstration de force contre la violence à Barcelone

Des milliers de personnes sont attendues dans les rues de Barcelone, en Espagne, samedi soir, pour dénoncer la violence des attentats qui y ont fait 15 morts et plus de 120 blessés plus tôt ce mois-ci.
Daech (le groupe armé État islamique) a revendiqué les attaques aux camionnettes et aux couteaux contre Barcelone et Cambrils - les plus meurtrières depuis plus d'une décennie en Espagne.
Huit suspects sont morts, deux demeurent en détention provisoire et deux autres font toujours l'objet d'une enquête.
Le slogan du rassemblement - «Je n'ai pas peur» en catalan - émerge de la réaction spontanée de la société civile à ce massacre.
Des chauffeurs de taxi, des professionnels des services d'urgence et des citoyens de tous horizons mèneront cette manifestation, suivis du roi Felipe VI et du premier ministre Mariano Rajoy.