Le Louvre a gardé ses portes closes dimanche, le personnel ayant invoqué son droit à cesser le travail en raison de l’épidémie de coronavirus.
Le Louvre a gardé ses portes closes dimanche, le personnel ayant invoqué son droit à cesser le travail en raison de l’épidémie de coronavirus.

Coronavirus: le Louvre fermé

PARIS — Les conséquences de l’épidémie de coronavirus ne cessaient de se faire sentir dimanche à travers la planète, avec la fermeture du musée le plus visité au monde, le Louvre à Paris, tandis qu’en Chine, le nombre de contaminations repartait à la hausse et qu’il explosait en Italie avec 500 nouveaux cas en 24 heures.

Lieu emblématique du tourisme dans la capitale française qui a accueilli 9,6 millions de visiteurs en 2019, le Louvre a gardé ses portes closes dimanche, le personnel ayant invoqué son droit à cesser le travail en raison de l’épidémie de coronavirus, a annoncé la direction, sans préciser s’il rouvrirait lundi.

Un nouveau bouleversement après l’annulation de tous les «rassemblements de plus de 5000 personnes», comme la dernière journée du Salon de l’agriculture ou encore le demi-marathon de Paris dimanche.

Le salon Livre Paris, qui devait se tenir du 20 au 23 mars Porte de Versailles, a également été annulé en raison des risques liés au coronavirus, a annoncé dimanche son président.

Cap des 3000 morts

Le bilan mondial de l’épidémie de COVID-19 a dépassé lundi le cap des 3000 morts, après l’annonce par les autorités chinoises de 42 nouveaux décès.

Ces nouvelles morts ont toutes été recensées dans la province du Hubei, dans le centre de la Chine, où avait démarré l’épidémie en décembre, ont indiqué les autorités sanitaires chinoises.

Le nombre de nouvelles contaminations au pays remonte pour la deuxième journée consécutive, après être tombé vendredi à 327, le chiffre le plus bas depuis plus d’un mois.

Si la contagion a globalement diminué grâce à des mesures de quarantaine visant plus de 50 millions de personnes, d’autres pays deviennent à leur tour des sources de propagation du COVID-19, au premier rang desquels la Corée du Sud, l’Italie et l’Iran.

Ce dernier pays a fait état dimanche de 11 nouveaux décès, portant le bilan officiel à 54 morts.