Les Rockettes doivent s'inscrire volontairement et elles ne sont pas tenues de participer à tous les événements, dont l'investiture du président.

Controverse autour des Rockettes à l'investiture de Trump

Les célèbres Rockettes du Radio City Music Hall de New York offriront une prestation à la cérémonie d'investiture du président désigné Donald Trump le mois prochain, mais l'idée ne fait pas l'unanimité auprès de ses danseuses.
L'une des artistes du groupe s'est dite «embarrassée et déçue» de cette participation sur son compte Instagram, ce qui a suscité un appel au boycottage de la part de certains utilisateurs des réseaux sociaux.
Les détracteurs du prochain président républicain ont d'ailleurs partagé les numéros de téléphone du syndicat des danseurs et de leur employeur pour que les gens se plaignent de cette décision.
Mais l'entreprise Madison Square Garden, qui emploie les danseurs, a tenu à préciser vendredi qu'aucun artiste n'était forcé de participer à l'événement.
Les Rockettes doivent s'inscrire volontairement et elles ne sont pas tenues de participer à tous les événements, dont l'investiture du président, a souligné l'entreprise. D'ailleurs, le nombre de participantes a explosé cette fois-ci, a-t-elle ajouté.
Plusieurs internautes croyaient que leur participation était obligatoire, dont Julissa Sabino, une danseuse qui fait partie du syndicat et qui a écrit sur Twitter que cette situation «lui brisait le coeur».
Les Rockettes, qui offrent des performances au Radio City Music Hall depuis les années 30, ont participé à plusieurs spectacles de la mi-temps au Super Bowl. Elles ont aussi pris part aux deux investitures de l'ancien président républicain, George W. Bush, en 2001 et 2005.
Le groupe se joindra au Choeur du Tabernacle mormon à la cérémonie qui se tiendra le 20 janvier. Plus tôt ce mois-ci, l'équipe de transition de M. Trump a annoncé que la jeune chanteuse Jackie Evancho, de l'émission America's Got Talent, interpréterait l'hymne national.